Alors qu’il est aujourd’hui formellement interdit de fumer dans les avions, des cendriers se trouvent toujours à bord des appareils. Une journaliste a voulu comprendre leur utilité. 

Amanda Macias, journaliste pour le Business Insider UK, s’est posée une question pour le moins étrange mais tout de même utile. C’est sur un vol, reliant Dallas à New York, que cette jeune Américaine s’est demandée pourquoi les cendriers avaient été conservés dans les avions, et plus précisément sur les portes des toilettes, bien qu’il soit interdit de fumer. C’est en interrogeant le personnel à bord qu’elle a pu assouvir sa curiosité.

Les avions sont-ils trop vieux ?

La journaliste a dans un premier temps pensé que l’avion dans lequel elle se trouvait était certainement très vieux. La raison ? Il était équipé de petites affiches, collées sur la porte des toilettes, indiquant une interdiction de fumer. En effet, la loi interdisant de fumer sur les vols intérieurs aux États-Unis a été votée en 1990. Depuis, ces affiches ont disparu depuis bien longtemps. Alors pourquoi n’a-t-on pas aussi retiré les cendriers ? L’explication est simple pour Debbie, une hôtesse de l’air de la compagnie American Airlines : "Si quelqu’un décidait d’allumer une cigarette et de la mettre dans une poubelle remplie de papiers, les cendres pourraient déclencher un incendie".

Publicité
Amanda Macias a également indiqué que toutes les compagnies aériennes sont aujourd’hui tenues de disposer des cendriers à bord, ajoutant que si l’un d’eux était défectueux, il serait remplacé dans les trois prochains jours. En effet, en 1973 123 passagers avaient péri sur le vol 820 Varig, en provenance de Rio de Janeiro et en direction de Paris, à cause d’un incendie provoqué par une cigarette mal éteinte.

Vidéo sur le même thème : En plein vol, la cabine de l'avion se fissure !

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité