La Commission européenne a actualisé courant décembre la liste des compagnies aériennes faisant l’objet d’une interdiction ou de restrictions d’exploitation sur le territoire européen.  

La Commission européenne a mis à jour en décembre sa liste des compagnies aériennes faisant l’objet d’une interdiction de vol en direction de l’UE ou de restrictions d’exploitation. 230 transporteurs sont concernés.

"Afin de renforcer encore la sécurité en Europe, la Commission - en étroite concertation avec les autorités des États membres chargées de la sécurité aérienne - a décidé d'interdire l’exploitation dans l’espace aérien européen des compagnies aériennes qui sont jugées peu sûres ou qui ne sont pas suffisamment contrôlées par leurs autorités nationales", précise la Commission européenne.

Les 20 pays concernés :

Afghanistan, Angola (une compagnie est soumise à des restrictions et conditions), Bénin, République du Congo, République démocratique du Congo, Djibouti, Guinée équatoriale, Érythrée, Gabon (deux transporteurs sont soumis à des restrictions et conditions), Indonésie (à l'exception de quatre compagnies aériennes), Kazakhstan (sauf d'Air Astana, désormais autorisé), Kirghizstan, Liberia, Libye, Mozambique, Népal, Sao Tomé-et-Principe, Sierra Leone, Soudan et Zambie.

Restrictions pour 7 compagnies

Publicité
Sept transporteurs font quant à eux l’objet de restrictions d’exploitation, c’est-à-dire que seulement certains de leurs appareils sont autorisés à effectuer des vols vers les destinations européennes : Afrijet et SN2AG (Gabon), Air Koryo (République populaire démocratique de Corée), Air Service Comores (Comores), Iran Air (Iran), TAAG Angolan Airlines (Angola) et Air Madagascar (Madagascar).

Retrouvez la liste noire complète des compagnies aériennes interdites sur le site de la Commission européenne. 

En vidéo sur le même thème : Une compagnie aérienne charia-compatible en Malaisie