Le décalage horaire lors des voyages est souvent notre hantise. Pourquoi y sommes-nous sujets ? Et comment faire pour éviter d’en subir les effets ? Suivez les conseils de Planet.  

Fatigue, insomnie, maux de tête, indigestion, perte d’appétit… Un changement de fuseau horaires entraîne fréquemment des effets désagréables. Mais pourquoi ? Cela est dû à un trouble de nos rythmes circadiens qui se caractérisent par un dérèglement de notre horloge biologique. En effet, notre corps est conçu pour vivre le jour et dormir la nuit, selon un rythme de 24h. Lors d’un voyage longue distance à grande vitesse qui présente un écart de plus de 3 heures entre les fuseaux horaires, nous pouvons donc être fortement dérangés. Des études ont d’ailleurs démontré qu'il faut un jour entier pour récupérer. Alors, pour gérer le jetlag, suivez nos 5 recommandations.

Avant votre voyage

1. Choisissez de préférence un vol avec une arrivée à destination en journée. Cela vous permettra de vous habituer aux horaires locaux. Autre solution, planifiez vos vacances dans l’un des pays situés près du méridien de Greenwich. Vous pourrez par exemple patauger dans l’eau turquoise à Zanzibar, programmer un safari en Afrique du Sud, prendre un bol d’air frais près du Cercle polaire ou encore profiter à tout moment de l’année du climat doux des Canaries. Avec seulement plus ou moins 2h de décalage horaire, ces destinations ont l’avantage de vous dépayser, sans que votre corps en soit affecté.

2. Reposez-vous bien la veille du départ et tentez de faire une grosse sieste avant le vol.Cela demande certes de l’organisation, mais le bénéfice sera grand. Prévoyez donc de boucler vos bagages au moins l’avant-veille, afin d’avoir l’esprit léger.

Pendant le vol

3. Le 1er réflexe à avoir en montant à bord, est de régler votre montre à l’heure de votre destination pour vous permettre de vous y habituer psychologiquement.

4. Hydratez-vous ! Evitez cependant les boissons contenant de la caféine ou de la théine (café, coca, thé). Cela aura une incidence sur votre sommeil, surtout si vous arrivez de nuit. Quant à l’alcool, il est à bannir. En altitude, les effets qu’il produit peuvent augmenter la fatigue et causer une déshydratation. Restez donc sobre ! Boire de l’eau en abondance vous permettra de mieux supporter le jetlag.

En arrivant à destination

Publicité
5. Adaptez-vous à l’heure locale ! Comment ? En utilisant des lunettes "Re-Timer" (anti-jetlag) par exemple. Elles reproduisent les effets du soleil sur l'organisme et stimulent la partie de notre cerveau responsable de la régulation de notre horloge interne. Et si vous atterrissez en journée, pourquoi ne pas faire un peu d’exercice ? Cela va stimuler les endorphines, effacer les tensions d'un long vol et les effets du jetlag. Vous vous sentirez donc mieux ! En revanche, si vous arrivez tard le soir, évitez de manger avant d’aller vous coucher car cela peut réveiller votre organisme. En effet, la digestion active le métabolisme et fait grimper votre température, ce qui n’est pas favorable à l’endormissement. Veillez enfin à dormir 8 heures, mais pas plus !

En vidéo - Hollande sur Macron: "Il est "jetlagué" le maître des horloges"

mots-clés : Fatigue, Voyage en avion

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité