Informations sur votre vol, report ou remboursement… Il est possible de gérer au mieux une annulation de vol pour ne pas se faire avoir par la grève. Explications.  

Les hôtesses de l’air et stewards de la compagnie aérienne Air France sont en grève depuis le 27 juillet et jusqu’au 2 août, provoquant de fortes perturbations pour les passagers. Voici comment savoir si votre vol est annulé et comment se faire rembourser.

Informations sur votre vol

Sur son site Internet, la compagnie aérienne précise que ses clients concernés par l'annulation de leur réservation seront informés la veille du départ grâce aux coordonnées qui figurent dans les dossiers de réservation (téléphone mobile et/ou adresse e-mail).

Il est également possible de prendre connaissance en temps réel de la situation pour votre vol en vous rendant sur le lien suivant : https://www.airfrance.fr/cgi-bin/AF/FR/fr/local/resainfovol/infovols/actualiteDesVols.do

Modification ou report du voyage

Air France indique par ailleurs qu’il est possible pour les voyageurs de modifier, sans frais, leur vol prévu entre le 27 juillet et le 2 août pour un prochain vol à une date ultérieure. 

Remboursement

Pour ceux qui voudraient tout simplement se faire rembourser, la compagnie aérienne prévoit aussi une prise en charge intégrale du remboursement. Il suffit alors de se rendre sur la page "Mes réservations" et de compléter le formulaire de remboursement de votre billet. Un numéro est également prévu pour les démarches : 01 57 02 10 58.

Publicité
Dans certains cas, le voyageur peut demander le remboursement de frais annexes. "S'il s'agit d'un vol sec (c'est-à-dire d'un billet vendu seul, sans prestation annexe), au départd'un pays européen, le règlement européen de 2004 prévoit l'obligation de la compagnie aérienne de prendre en charge le voyageur et de lui proposer un réacheminement raisonnable vers sa destination. Si la compagnie n'y parvient pas, alors le passager peut demander le remboursement de ses frais annexes, en plus de celui de son billet", rappelle L’Express.
Publicité