Retard, annulation de vol, perte de bagages... En tant que voyageur, vous n'êtes jamais à l'abri d'une mauvaise surprise. Heureusement, vous possédez des droits et des recours. Revue de détails. 

1 – Votre vol a du retard

La situation : l'avion que vous deviez prendre a plusieurs heures de retard. 

Vos droits : selon la convention de Montréal*, la compagnie doit vous indemniser si le retard vous a causé un préjudice (rendez-vous professionnel manqué, correspondance ratée... dans la limite de 4 800 euros). Ce droit devient cependant caduque en cas de force majeure**. 

Et aussi : la compagnie doit prendre en charge la restauration, l'hébergement, les communications si le vol est retardé de plusieurs heures (un vol est considéré comme en retard à partir de 2h pour les vols jusqu'à 1 500km, 3h pour les vols entre 1 500 et 3 500km, 4h pour les vols de plus de 3 500km***). 

N'hésitez pas à réclamer l'assistance qui vous est due à la compagnie. Si la prise en charge ne se fait pas rapidement, conservez les factures de restauration et d'hôtels afin d'en demander le remboursement par courrier. 

Si le retard est d'au moins 5h, vous pouvez renoncer au voyage et demander le remboursement du billet. 

* l'une des lois qui fixent les droits du passager aérien

** cyclone, tempêtes de neige, risques liés à la sécurité, grève extérieure à la compagnie... 

Publicité
*** Si vous arrivez avec un retard d'au moins 3h à la destination finale, il est possible depuis 2009 de demander le versement d'une indemnisation forfaitaire calculée en fonction du retard et de la distance du vol (sauf en cas de force majeure). Renseignez-vous.
Publicité