Publicité

15. Les objets issus d'espèces protégées

La Convention de Washington, complétée par l'Union Européenne, protège les espèces menacées d'extinction et régule leur commerce.
En revanche, il existe des dérogations concernant les spécimens morts et les parties et produits de ces spécimens voyageant dans les bagages de leur propriétaire. C'est le cas par exemple pour les sacs à main, les bracelets de montre, les morceaux de cuir...

Par ailleurs, certains produits peuvent être rapportés des pays non membres de l'Union Européenne, sans permis de détention s'ils ne dépassent pas ces quantités :
- 125 g de caviar
- 3 bâtons de pluie
- 4 objets en peau de crocodile
- 3 coquilles de strombes géants
- 4 hippocampes morts
- 3 coquilles de bénitiers (chaque spécimen pouvant être une coquille intacte ou deux moitiés correspondantes, n'excédant pas 3 kg au total).

Au-delà de ces quantités, vous devrez obligatoirement présenter un permis d'exportation provenant du pays d'origine et un permis d'importation délivré en France. Renseignez-vous.

Ailleurs sur le web

Publiez votre commentaire

2 commentaires

Les Antilles , la Réunion ,

Portrait de Ptityves

Les Antilles , la Réunion , sont - elles considérées communautés européennes ?

Pour les personnes habitant en  métropole et revenant de ces îles , que peuvent - elles ramener dans leurs bagages : fruits , rhum par exemple

 Merci

Votez pour ce commentaire: 

que peut-on transporter en

Portrait de jobitz

que peut-on transporter en transit, par exemple en allant d'un pays de l'union européenne à un autre en passant par la Suisse

Votez pour ce commentaire: 

Publicité