Vous êtes peut-être détenteur d'une carte d'identité dont la validité a été prolongée de 5 ans ? Attention, par manque d'information, on pourrait vous empêcher d'embarquer ! Tous les détails avec Planet.fr.

Depuis le début de l'année, les cartes d'identité françaises ont vu leur durée de validité prolongée de 5 ans. Autrement dit, les cartes émises entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013, sont valables 15 ans. Ainsi, par exemple, comme le rappelle 60 millions de consommateurs, une carte valable initialement jusqu'en juin 2014 reste finalement valable jusqu'en juin 2019.

Malheureusement, tout les voyagistes ne sont pas au courant, et encore moins ceux des pays hors Union européenne où une simple carte d'identité suffit normalement pour entrer. Beaucoup d'entre eux continuent à respecter uniquement la date présente sur la carte, et empêchent les passagers d'embarquer si la date est dépassée.

Une notice d'information à l'attention des pays d'accueil

60 millions de consommateurs explique que le Centre européen des consommateurs (CEC) reçoit de nombreuses plaintes et regrette cette situation "ubuesque" qui "restreint la liberté de circulation des Français". Le ministère des Affaires étrangères, bien conscient du problème recommande de partir avec un passeport valide lorsque c'est possible, plutôt qu'avec une carte d'identité périmée, mais prolongée.

Si vous n'avez pas de passeport, il est possible d'imprimer sur le site du ministère une note d'information en français, en anglais et dans la langue du pays que vous allez visiter sur la partie correspondant au pays en question. Mais il n'est pas sûr que cela suffise. Certains pays ont d'ores-et-déjà déclaré que les cartes prolongées ne seraient pas acceptées sur leur territoire : la Serbie, Malte et la Turquie.

Publicité
 Autre problème, celui des expatriés, qui pourraient rencontrer de gros problèmes à la location d'un logement, d'une voiture, pour ouvrir un compte ou faire immatriculer une voiture. Alors quoi faire ? Refaire sa carte avant la nouvelle date de fin de validité ? Oui, mais tous les services administratifs n'acceptent pas de le faire...