Le PDG de Ryanair, Michael O’Leary a récemment annoncé vouloir créer un billet low-cost reliant Paris à New York. La compagnie pourrait ainsi proposer un billet à 10 euros. Un problème de taille reste à régler avant de pouvoir commercialiser cette offre : la compagnie doit se procurer des avions long-courrier.

©CC/Wikipedia

Le directeur de Ryanair a frappé un grand coup dans le monde du transport aérien. Michael O’Leary a en effet annoncé vouloir mettre en vente un billet Paris-New York pour la modique somme de …10 euros ! La compagnie a affirmé vouloir assurer des trajets long-courrier à partir de quatorze villes européennes et à destination de New York et Boston d'ici 2019.

• Lire aussi : Photos : découvrez le calendrier 2014 coquin des hôtesses de l'air Ryanair

Pas avant 2019

Publicité
Si Michael O’Leary voulait créer le buzz avec ce billet transatlantique à 10 euros. Ce dernier ne pourra être proposé aux clients avant 2019. En effet, la compagnie, exclusivement implantée en Europe ne possède pas d’avion long-courrier nécessaire à la traversée de l’Atlantique. Lors d’une conférence de presse, le PDG de Ryanair a expliqué que ce projet serait composé d’ "une flotte de 30, 40 ou 50 avions et pas seulement six avions". Un investissement massif pour la  firme qui joue sur le flux tendu de ses courses pour rentabiliser au maximum le "low-cost". Si Michael O’Leary s’avère confiant pour le projet en défendant son "business model", les comptes d’exploitations de la société été dans le rouge au dernier trimestre 2013/2014…

A voir sur ce thème : Un journaliste test un vol de Ryanair

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité