Vous êtes-vous déjà demandé ce que devenaient les déchets à bord des avions ? Sont-ils lâchés dans les airs ? Réponse.

Qui ne s'est jamais demandé ce que devenaient les déchets dans les avions ? Et les excréments ? Le site internet Slate.fr s'est penché sur la question à l'occasion d'un fait divers survenu à Long Island, aux Etats-Unis.

Normalement, les avions ne rejettent pas les excréments en plein vol. Ils sont équipés de deux types de toilettes. Soit "un système de gestion de déchets en circuit fermé" ressemblant fortement aux toilettes de nos logements et qui ramène les déchets dans une cuve à bord de l'avion. Soit un système d'aspiration des déchets, ramenant également le tout vers une cuve.

Les problèmes liés à la glace bleueLa règle est donc que la cuve est vidangée au sol, lorsque l'avion a atterri, en ouvrant une vanne qui se trouve à l'extérieur de l'appareil, et donc impossible à ouvrir en plein vol. Mais parfois, un dysfonctionnement peut entraîner des fuites, en cas de problème d'étanchéité ou de canalisation.

Publicité
Une substance se forme alors à partir du liquide qui fuit, appelée "glace bleue". Normalement, elle reste collée à l'avion, mais il arrive parfois qu'elle se détache. Lorsque cela arrive, elle fond la plupart du temps et s’évapore, mais parfois non... Dans ce cas, si elle retombe sur la terre ferme, "de très désagréables relents d'urine" peuvent apparaître pendant qu'elle fond.

Cette glace bleue n'amuse pas les compagnies aériennes, puisqu'elle abime en général les avions sur laquelle elle se fixe. Il est même déjà arrivé qu'elle arrache carrément un réacteur...