Politique
Alors que les élections européennes ont été marquées par l’écrasante victoire du Front national, une employée du ministère de la Justice a demandé à tous ses collègues de bureau qui ont voté pour l’extrême droite de bien vouloir arrêter de lui dire bonjour.
Publicité