Vidéos A la une
Il y a un an, le vol AH5017, qui devait relier Ouagadougou à Alger, s'écrasait au nord du Mali. 116 personnes, dont 54 Français, ont été tuées. Près d'une vingtaine de proches de victimes françaises sont au Burkina Faso ce jeudi pour leur rendre hommage. Parmi eux figure Thierry Sokambi. Il a perdu sa soeur dans la catastrophe. BFMTV l'a rencontré avant son départ: ce frère endeuillé aimerait connaître les raisons précises du crash.
Vidéos A la une
Retour sur les circonstances du crash du vol AH5017 d'Air Algérie qui s'est écrasé au Mali le 24 juillet. Un mois après le crash du Ouagadougou-Alger qui a fait 54 morts français, la fiabilité de la compagnie espagnole Swift Air est mise en cause. Un équipage fatigué, un co-pilote payés 1 100 euros par mois, un vagabond du ciel qui loue ses appareils décrit comme des avions "poubelle" seraient l'une des causes du crash de l'avion, selon le témoignage de certains passagers.
Vidéos A la une
Jean Serrat, ancien commandant de bord, était en duplex pour BFM Story.
International
Deux semaines après le crash d’un vol Air Algérie au Mali, les enquêteurs sont en mesure d’affirmer que l’avion "est tombé avec une très grande vitesse verticale" et que les 116 passagers et membres d’équipages qui sont tous morts n’ont "pas souffert".
Politique
François Hollande s’est emparé de l’affaire du crash du vol AH5017 d’Air Algérie. En seulement cinq jours, le président a multiplié les annonces solennelles et les réunions de crise. Une "super communication" qui suscite quelques interrogations.
International
Une conférence de presse a eu lieu ce 28 juillet pour faire un point sur l'avancement de l'enquête suite au crash du vol AH5017 qui a fait 118 victimes dont 54 Français. Le point sur les déclarations de Laurent Fabius, Frédéric Cuvillier et le Général Pierre de Villiers, chef d'état-major des armées françaises. 
Société
Deux jours après le crash du vol AH5017 dans lequel 54 Français ont péri, François Hollande s’est engagé à ce que "tous les corps soient ramenés" sur le territoire. Une promesse qui pourrait s’avérer bien difficile à tenir.
International
Quatre jours après le crash du vol d'Air Algérie, les boîtes noires de l’appareil sont arrivées en France ce lundi pour être examinées par le Bureau d’Etudes et Analyses (BEA). Mais pour quelles raisons la France a-t-elle rapatrié les boîtes noires ?
Société
La France rend actuellement hommage aux victimes du vol AH5017 d’Air Algérie en mettant en berne le drapeau tricolore. Le point sur cet usage de la République.
Société
En hommage au 54 ressortissants français décédés jeudi dernier dans le crash du vol AH5017 au Mali, le président François Hollande a décidé de placer tous les drapeaux du pays en berne à partir de ce lundi et pour trois jours.
International
Avec le crash jeudi du vol AH5017 reliant Ouagadougou (Burkina Faso) à Alger (Algérie), la compagnie nationale algérienne affronte actuellement un second coup dur. Il y a onze ans, un de ses avions s’était écrasé faisant 102 morts.
Vidéos A la une
ALGER - 25 juillet 2014 - A Alger, l'émotion est toujours aussi vive après le crash jeudi d'un avion d'Air Algérie. Après une journée de recherches, des débris de l'appareil ont été localisés dans dans la région de Gossi, dans le nord-est du Mali (près de la frontière du pays avec le Burkina Faso). L'avion assurait la liaison entre Ouagadougou et Alger. 118 personnes étaient à bord dont 51 Français . Selon le ministère français de la Défense, les restes de l'appareil ont été repérés grâce à un drone d'observation français Reaper, basé à Niamey (Niger). A Paris, une nouvelle réunion de crise s'est tenue vendredi matin, en présence de Manuel Walls, Bernard Cazeneuve et Laurent Fabius. Vendredi matin, Bernard Cazeneuve a estimé sur RTL que les conditions météorologiques constituaient "l'hypothèse la plus probable" de l'accident.
International
François Hollande a pris la parole ce matin au sujet du crash du vol AH5017 à bord duquel se trouvaient 51 Français. "Il n'y a hélas aucun survivant" a déclaré le président de la République. 
International
L'épave de l'avion qui transportait au moins 116 personnes à son bord a été retrouvée désintégrée ce vendredi au nord du Mali. Parmi les disparus, Laurent Fabius a confirmé la présence de 51 Français.
International
Au lendemain de sa disparition, l’avion d’Air Algérie dont le signal a été perdu 50 minutes après son décollage a été retrouvé au nord du Mali. L’épave de l’appareil serait "désintégrée". En tout, 116 personnes se trouvaient à bord dont 51 Français.
Publicité