Vidéos A la une
Depuis mercredi, les images de l'agression sauvage de deux policiers et l'incendie de leur véhicule sont diffusés en boucle par les médias et les réseaux sociaux. Jeudi, cinq suspects avaient été interpellés et l'un d'entre eux a finalement été relâché. Depuis ce samedi matin, les quatre autres sont entendus par un juge d'instruction. Qui sont-ils ? Âgés de 18, 20, 21 et 32 ans, les plus jeunes sont étudiants, l'aîné en formation d'éducateur spécialisé. Tous appartiennent à des mouvances d'extrême gauche radicale. Le procureur a demandé leur mise en examen pour tentative d'homicide volontaire.
Vidéos A la une
Trois jours après l'incendie d'une voiture de police à Paris par des casseurs en marge des manifestations, le policier violemment agressé, Kévin, ainsi que ses collègues, ont été décorés ce samedi par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, place Beauvau. Ils ont reçu la médaille de la sécurité intérieure alors que le président de la République est venu assister à la décoration des agents. Lors du discours du chef de l'Etat, Kévin était très ému.
Vidéos A la une
Après le fait marquant des manifestations mercredi, à savoir la voiture de police vandalisée et incendiée à Paris, le secrétaire général du rassemblement Bleu Marine Gilbert Collard estime qu'il faut "dissoudre ces milices fascistes, qui sous prétexte d'anti-fascisme, se comportent comme des milices fascistes, dans la violence, la haine".
Vidéos A la une
Invité de LCI pour la revue de presse politique ce samedi, le secrétaire général du rassemblement Bleu Marine Gilbert Collard a évoqué l'attaque de la voiture de police mercredi. Selon lui, c'est le "point culminant de l'engrenage de la violence dans notre pays". "Oser s'attaquer à un véhicule de police qui ne fait que circuler, c'est la négation de toutes nos valeurs" déplore-t-il.
Vidéos A la une
Invité du 20H de TF1 vendredi, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve est revenu sur les images de la voiture de police incendiée à Paris mercredi. "Je vais recevoir le policier héroïque et ses collègues pour les remercier" a-t-il indiqué.
Vidéos A la une
Une voiture de police a été vandalisée et incendiée ce mercredi à Paris, en marge des manifestations contre la "haine anti-flic". Sur des images amateur, certaines des vitres ont été défoncées et un des protagonistes a lancé un fumigène à l'intérieur du véhicule, qui va peu à peu l'enflammer. Les deux policiers ont réussi à sortir de la voiture et un des deux a été hospitalisé pour des examens.
Vidéos A la une
En marge des manifestations policières qui dénonçaient la " haine anti-flic ", une voiture de police a été vandalisée et incendiée à Paris ce mercredi. Les deux occupants, visiblement pris pour cibles, ont réussi à sortir du véhicule, notamment grâce à l'aide d'un manifestant. Un des policiers a été hospitalisé pour des contusions aux côtes et à la tête. Les deux agents ont été pris pour cibles au coeur de Paris après avoir assisté à une formation au tir, et n'ont pas participé à la manifestation policière. Une enquête a été ouverte pour tentative d'homicide volontaire.
Vidéos Argent/Bourse
Au péage, à la pompe, au parking ou au garage, l'automobiliste doit payer partout. Seulement, l'an dernier, il a dépensé moins qu'à l'accoutumée. Selon les chiffres de l'Automobile Club, le conducteur d'une Clio essence, ayant parcouru 8000 km aura dépensé 5.796 euros, 85 de moins qu'en 2014. Même chose pour une 308 diesel avec un parcours de 15.000 km, c'est un budget de 7.954 euros et une économie de 172 euros. Une toute petite économie, à peine perceptible qui est notamment due à la baisse du carburant.
Vidéos A la une
Présent sur le plateau de LCI mercredi, le membre du syndicat Unité SGP Police Luc Poignant revient sur le fait marquant de la journée, la voiture de police incendiée à Paris. "Cela nous donne raison sur les rassemblements qui ont lieu aujourd'hui en France et cela inspire quelque chose de particulier. Il y a une volonté de tuer, ce n'est pas anodin" a-t-il déclaré avant d'ajouter : "Ces gens ne sont pas des casseurs, ne sont plus des manifestants, mais des barbares."
Vidéos A la une
Douze des quinze véhicules du siège régional des Restos du coeur à Wattrelos ont été totalement détruits par un incendie dans la nuit de dimanche à lundi sur le parking de l'association dans la banlieue de Lille. L'incident survient à quelques jours du lancement de la campagne d'été qui vient en aide aux plus démunis. Une enquête a été ouverte tandis que l'association s'en remet une nouvelle fois aux bonnes volontés.
Vidéos A la une
Les forces de l'ordre ont dispersé ce vendredi vers 1h30 plusieurs centaines de personnes qui refusaient de quitter la place de la République à Paris à l'issue d'un nouveau rassemblement de Nuit debout qui était autorisé jusqu'à minuit. Des grenades lacrymogènes et assourdissantes ont été tirées au beau milieu de la nuit et des véhicules ont été incendiés. 24 personnes ont été placées en garde à vue.
Publicité