Société
Un trafiquant de drogue a été arrêté mercredi, dans un quartier marseillais, par deux policiers habillés en tenues traditionnelles islamiques. "L’idée est de se fondre dans la masse" indique un syndicat de la police nationale.
Vidéos à la une
Un groupe d'étudiants de Science Po a ce mercredi organisé un Hijab Day, ou journée du hijab. L'initiative n'a pas tardé à faire scandale et le sujet se retrouve parmi les plus commentés sur les réseaux sociaux. Le Front national s'est même mêlé à la polémique.
Vidéos à la une
La journée du hijab, baptisée Hijab Day, organisée ce mercredi par un groupe d'étudiants à Sciences Po a largement fait débat. Yacine Benmohammed, président de l'association Salaam Sciences Po, revient sur les motivations de cette initiative.
Vidéos à la une
IL DU WEB. La journée du voile à Science po organisée mercredi par un groupe d'étudiants passe mal. Baptisée Hijab Day, l'opération invite les étudiants à porter un voile du matin jusqu'au soir. Elle s'inspire d'une journée mondiale, World Hijab Day, qui a pour but de sensibiliser au port du voile. Sur les réseaux sociaux l'initiative rencontre de vives critiques.
Vidéos à la une
Ce jeudi soir, François Hollande était l'invité de l'émission "Dialogues citoyens". Il a notamment affirmé que le port du voile ne serait pas interdit à l'université. Pour la porte-parole des Républicains Valérie Debord, ce lieu d'enseignement devrait pourtant être traité comme tous les autres services publics.
Vidéos à la une
Ce jeudi soir, François Hollande était l'invité de l'émission "Dialogues citoyens". Il a notamment affirmé lors de son échange avec quatre Français présents sur le plateau que le port du voile ne serait pas interdit à l'université. "L'université est un lieu de liberté", s'est-il justifié.
Vidéos à la une
C'est une révolution qui s'accomplit pas à pas : en Arabie Saoudite, monarchie absolue gouvernée par la loi islamique, les femmes viennent d'obtenir le droit de voter pour les élections locales. Elles sont aussi de plus en plus nombreuses à travailler, mais elles n'ont toujours pas le droit de conduire...Zara, présentatrice à la télévision saoudienne souhaite faire évoluer les mentalités, pour cela elle utilise les nouvelles applications comme Snapchat.
Vidéos à la une
C'est une révolution qui s'accomplit pas à pas : en Arabie Saoudite, monarchie absolue gouvernée par la loi islamique, les femmes viennent d'obtenir le droit de voter pour les élections locales. Elles sont aussi de plus en plus nombreuses à travailler, mais elles n'ont toujours pas le droit de conduire... Hoda fait partie des 30 femmes élues à la Choura, l'équivalent de notre Assemblée nationale.
Vidéos à la une
Désireuse de s'ouvrir à ses clients du Moyen-Orient, la marque Dolce & Gabbana a dévoilé une nouvelle collection d'abayas et de hijabs pour les femmes musulmanes. Le duo créatif cherche à conquérir un nouveau marché, jusqu'alors délaissé par les maisons de haute-couture. L'association "Osez le féminisme" juge cela inacceptable.
Société
Interrogée par plusieurs médias lors de l’assaut à Saint-Denis, la jeune femme portait un voile quasi intégral ; une image qui avait beaucoup choqué.
Vidéos à la une
Fawzia Zouari, essayiste et romancière musulmane d'origine tunisienne, était l'invitée de "Choisissez votre camp" ce mercredi sur LCI pour présenter "Je ne suis pas Diam's", dans lequel elle interpelle l'ex-rappeuse. "Il ne s'agit pas d'une querelle de bonnes femmes mais d'enjeux très importants", a-t-elle expliqué, ajoutant que "le temps est venu pour une vraie révolution religieuse dans le monde arabo-musulman."
Vidéos à la une
Cinq ans après la promulgation de la loi, des musulmanes portent toujours le voile intégral en France. Le port du niqab est pourtant formellement interdit. Certaines d'entre elles ont été verbalisées plusieurs fois. Les syndicats de police dénoncent l'inefficacité de la loi. Depuis que le texte est entré en vigueur, 600 femmes entièrement voilées ont été contrôlées par les forces de l'ordre.
Vidéos à la une
Invité de "Choisissez votre camp" ce vendredi sur LCI, Rost, président de "Banlieues activités", a livré son point de vue sur la demande de l'UMP d'interdire le voile à l'université. "La République doit être intraitable sur tous ces sujets", a-t-il estimé.
Vidéos à la une
En visite au salon Euromaritime à Paris, Marine Le Pen a commenté les propos de Nadine Morano sur le voile intégral. "Ce ne sont pas des propos à la hauteur des enjeux. Nadine Morano parle plus vite qu'elle ne pense", a lancé la patronne du Front national.
Publicité