Société
Deux gendarmes ont été renvoyés devant le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) mardi. La justice leur reproche d’avoir "arbitrairement" retenu un syndicaliste en marge d’un déplacement de Nicolas Sarkozy dans l’Allier en 2010.
Publicité