Vidéos A la une
BLOEMFONTEIN (Afrique du Sud) - 3 nov 2015 - Procès d'Oscar Pistorius, acte II : la justice sud-africaine examinait ce mardi en appel le cas du champion paralympique. Condamné en première instance à cinq ans de prison pour l'homicide involontaire de sa petite amie, la mannequin Reeva Steenkamp, Oscar Pistorius n'assistait pas à l'audience mais était représenté par son avocat Barry Roux. Moins à l'aise qu'au premier procès, le ténor du barreau sud-africain a tenté de convaincre les juges que les coups de feu tirés en février 2013 à travers la porte des toilettes dans la résidence ultra-sécurisée du champion visaient des cambrioleurs. Le parquet sud-africain, à l'origine de l'appel s'est attaché à démontrer le contraire. Le procureur a souligné les éléments à charge ignorés lors du procès initial, notamment une dispute entendue par les voisins. En résidence surveillée depuis 19 octobre après avoir passé 11 mois en détention, Oscar Pistorius risque une peine de 15 ans de prison si les faits étaient requalifiés en meurtre.
Publicité