Société
Des militants identitaires ont investi samedi dernier un futur centre d’accueil d’une centaine de Roms à Saint-Genis-les-Ollières pour dénoncer son existence. Les habitants et le maire du village avaient eux aussi manifesté contre le projet. 
Publicité