Publié le 21/06/20181 vues

"Je veux redorer l'image de Fukushima"

Depuis la catastrophe de Fukushima , rares sont les touristes qui reviennent dans cette région du Japon. Les villes fantômes encerclant la centrale nucléaire n'attirent pas grand monde. Takuto veut faire changer les choses. Pour faire revivre sa ville, Tomioka, située à une dizaine de kilomètres de Fukushima, il organise des visites guidées pour les visiteurs étrangers. " J'ai pensé que ça valait la peine de faire venir des touristes étrangers pour redorer, à leurs yeux, l'image de Fukushima et lui redonner une meilleure réputation. J'ai donc organisé ce tour spécialement pour étrangers qui voyagent au Japon ", explique-t-il. Des étudiants japonais qui n'étaient jamais venus dans cette partie du Japon ont aussi fait le voyage. Sept ans après la catastrophe, ils découvrent avec tristesse l'ampleur des dégâts. " Honnêtement, je n'imaginais pas un tel spectacle et voir tout ça me brise le coeur ", reconnaît Miki. Le peu de personnes qui résident encore dans la région ne sont pas très à l'aise avec ces visites touristiques. " Je vois souvent de petits groupes de touristes qui regardent les maisons abandonnées, mais je n'aime pas ça. Je ne veux pas être un spectacle pour eux ", dit une habitante de la ville de Namie. Les touristes peuvent même mesurer le degré de radioactivité de la zone... Mais impossible de ne pas terminer cette visite par un moment de recueillement devant le mémorial des victimes de l'un des plus grand incidents nucléaires de l'histoire après Tchernobyl.
Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet