Vidéo associée: 

Une fin de mois d'avril à oublier...

Corps: 

Vivement le mois de mai ? En tout cas, Paris termine la journée et le mois d’avril dans le rouge vif, en repli de plus de 1,60% à 3 212,80 points après avoir tenté de proroger le rebond amorcé en fin de semaine dernière. L’indice parisien abdique et ploie sous un flot de mauvaises nouvelles à commencer par l’annonce d’une économie espagnole retombée officiellement en récession pour la seconde fois depuis 2009. Si ce n’est pas une surprise en soi, l’information alimente encore plus la défiance des opérateurs envers le pays mais aussi envers l’Italie et la Grèce qui sont eux aussi loin d’être sortis de l’ornière. Puis aux Etats-Unis, les dernières statistiques n’ont pas aidé l’indice vedette parisien à sortir la tête hors de l’eau. La croissance de l'activité dans la région de Chicago a nettement ralenti en avril, affichant son rythme le plus lent depuis novembre 2009 pour reculer à 56,2 points contre 61 attendu, selon l'enquête mensuelle de l'antenne régional de l'institut ISM auprès des directeurs d'achats. Cette statistique décevante s’ajoute à des revenus et dépenses des ménages sont ressortis mitigées : si les revenus ont plus progressé que prévu, en revanche, les dépenses ont progressé moins vite qu’escompté…En fin de compte, les deux seules bonnes nouvelles du jour seraient donc un CAC40 qui préserve le seuil de 3 200 points et une Bourse de Paris qui fera relâche demain pour la journée du 1er mai. Difficile de s’en contenter…

Partager cette vidéo :

Publié le 30/04/2012
2 vues

Toutes les vidéos

24/07/2012
5 vues
23/07/2012
12 vues
20/07/2012
4 vues

À DÉCOUVRIR AUSSI