Vidéo associée: 

Un déambulateur intelligent pour des seniors plus mobiles

Corps: 

www.ict-dali.eu

Comment aider les personnes âgées à s'orienter plus facilement dans un environnement nouveau et totalement inconnu ? La réponse dans ce numéro de Futuris

Au Musée des Sciences de la ville de Trente dans le Nord de l'Italie, Vittoria Basso, 91 ans, participe à une expérience scientifique inédite. Elle teste un tout nouveau modèle de déambulateur robotisé :

'C'est comme un GPS, comme le GPS que mon fils a dans sa voiture. Il me guide facilement, il m'aide à ne pas me perdre. Il m'indique le bon chemin à suivre. Et je peux marcher sans crainte.'

Le déambulateur de Vittoria enregistre, via une connexion wifi, des informations dynamiques sur son environnement, lui permettant ainsi de se déplacer librement.

Doté de capteurs, de caméras, d'un système d'évitement des obstacles et de plusieurs logiciels, ce prototype entend étendre l'autonomie des personnes âgées au-delà de l'enceinte domestique, comme l'explique Alessio Colombo, chercheur en informatique à l'Université de Trente :

'L'algorithme reçoit les données en provenance des capteurs situés sur le déambulateur. Il les analyse et suggère ensuite à Vittoria, ou à tout autre utilisateur, le parcours le plus approprié, le chemin présentant le minimum de risques de chute. Le système, par exemple, va aider à éviter les obstacles potentiels. Il indique aussi la présence de piétons qui n'auraient peut-être pas remarqué le déambulateur et son utilisateur.'

Où et comment cette technologie a-t-elle été en partie conçue et assemblée ?

C'est à l'Université de Trente, en Italie, que ce prototype a été équipé de technologies cognitives et de détection, ainsi que d'une interface homme-machine conviviale. Il a ensuite été testé par des volontaires comme Vittoria Basso ou encore Herbert Schuster :

'Avec ce déambulateur intelligent, vous vous sentez plus en sécurité sur le trottoir ou quand vous traversez la rue, notamment. C'est une bonne chose de développer des systèmes comme celui-ci que les personnes âgées peuvent acheter ou louer à un prix accessible. C'est vraiment super.'

L'équipe de chercheurs planche actuellement sur un modèle qui coûterait moins de 2.000 euros. Pas évident, reconnait Luigi Palopoli le coordinateur du projet DALI et chercheur en informatique à l'Université de Trente. Mais, les idées ne manquent pas :

'Nous avons essayé de concevoir un produit financièrement compétitif. Les systèmes intelligents dont il est doté disposent ainsi de plateformes de calcul puissantes et bon marché. Le déambulateur a également la possibilité de se connecter à des signaux sans fil transmis par d'autres capteurs et des caméras situés dans son environnement proche ; ce qui permet d'étendre la capacité de notre propre système à moindres frais. Ce déambulateur robotisé ne remplacera pas le personnel soignant, il vient en complément. Par exemple, on pourrait utiliser ce type de déambulateur dans les maisons de retraite. Un seul et même soignant pourrait alors suivre et prendre soin de plusieurs douzaines d'utilisateurs de cette technologie.'

Ce déambulateur nouvelle génération pourrait être commercialisé d'ici 2 à 3 ans.

Partager cette vidéo :

Publié le 26/04/2015
Publicité

Contenus sponsorisés