Vidéo associée: 

Première étude globale des plantes

Corps: 

Un type de plante sur cinq est menacé dans le monde. Tels sont les résultats de la première étude globale des plantes. A ce jour on en connaît 391000 variétés, de la plus petite des orchidées aux plus imposants séquoias. Le rapport a été rédigé par 80 experts des RGB, les Jardins botaniques royaux de Londres.

Professeur Kathy J. Willis, directrice scientifique des RBG :
'D'un côté c'est positif parce que nous sommes toujours en train de découvrir beaucoup de nouvelles espèces, en moyenne 2000 par an. Et on trouve de nouvelles plantes pour la nourriture, pour des carbuants, pour des médicaments. Et d'un côté c'est négatif parce qu'on voit de grands changements dans l'occupation des sols. Principalement à cause des activités agricoles et aussi du changement climatique.'

Et les plantes restent largement négligées par les hommes.

Professeur Kathy J. Willis : 'Il existe très très peu d'endroits qui sont actuellement reconnus pour la valeur des plantes qu'ils contiennent. La plupart de nos zones protégées concernent les oiseaux par exemple. Et il faut vraiment que l'on change cela étant donné l'importance qu'ont les plantes pour le bien-être des humains.'

Timothy Utteridge, dirige le service d'identification et de dénomination des RBG : 'Pour moi ne plus travailler signifierait que j'aurai pu décrire toutes les plantes de la planète. Mais oui les écosystèmes, les forêts changent tellement que j'ai encore beaucoup de travail pour décrire toutes les espèces des herborarium ainsi que les plantes qui déjà n'existent plus dans la nature.'

Selon l''IUCN':http://www.iucn.org/ l'Union internationale pour la conservation de la nature, l'agriculture représente le plus grand danger pour les variétés de plante suivie par la déforestation.

Partager cette vidéo :

Publié le 12/05/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité