Vidéo associée: 

Le plasma : une nouvelle révolution pour l’industrie?

Corps: 

La matière qui nous entoure est solide, liquide ou gazeuse. Mais il existe ce qu'on appelle un quatrième état, le plasma, avec des propriétés remarquables.

Des scientifiques travaillent sur un projet de recherche européen sur le plasma et ses propriétés très particulières. Par exemple, certains plastiques repoussent normalement des liquides, pour des tests en laboratoires, ce qui les rend difficiles à utiliser. Mais après un traitement au plasma , ils deviennent beaucoup plus adaptés à des analyses médicales.

Jochen Borris, Institut Fraunhofer pour l'ingénierie de surface: 'Le plasma contient beaucoup de particules actives : des ions, des électrons, des radicaux libres et toutes sortes d'autres particules. Quand ils viennent en contact avec une surface, ils modifient les propriétés de cette surface, c'est à la fois chimique et physique.'

L'un des objectifs des chercheurs est de transmettre ce savoir-faire à l'industrie: un traitement au plasma peut devenir une alternative intéressante aux méthodes de production actuelles qui reposent sur ''l'utilisation de grandes quantités de solvants et d'autres produits chimiques.

Annika Herrmann, Institut Fraunhofer pour l'ingénierie de surface: 'De nombreuses industries pourraient utiliser le plasma, de l'automobile à la recherche biomédicale, les emballages médicaux, ou encore le diagnostic de la tuberculose, du VIH etc.'

Avec une machine très innovante, des bandes changent de couleur une fois en contact avec certains anticorps. C'est la principale composante de tests rapides innovants pour la tuberculose et le VIH.

En Belgique, des prototypes montrent comment le traitement au plasma peut être intégré dans une production industrielle. Un tissu hydrophile se transforme en un tissu qui repousse le liquide, très utile pour des pansements ou pour d'autres produits médicaux.

Bert Verheyde, experte en technologie du plasma, société VITO: 'Avec cette technologie, nous travaillons à l'échelle du nanomètre. Nous produisons des revêtements avec des épaisseurs infimes. Alors que dans les revêtements chimiques, le travail se fait à l'échelle du millimètre, mais en utilisant beaucoup plus de produits chimiques.'

Utiliser moins de solvants nocifs signifie une réduction des coûts de production, tout en étant bénéfique pour l'environnement.

http://ip4plasma.eu

Partager cette vidéo :

Publié le 24/04/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité