Vidéo associée: 

“Cœur-sur-une-puce” : un énorme potentiel pour la recherche pharmaceutique

Corps: 

Des cellules humaines du muscle cardiaque en train de battre. Ces images ne sont pas prises à l'intérieur d'un coeur. Il s'agit d'une vidéo réalisée grâce à un microscope à l'Université de Berkeley en Californie, où pour la première fois, des bio-ingénieurs ont développé un système qui permet à des cellules humaines de fonctionner à l'extérieur d'un corps.
'C'est la première expérience avec un coeur humain. C'est basé sur un système qui se rapproche le plus possible de la physiologie humaine' explique Anurag Mathur, chercheur à l'Université de Bekerley.

Les scientifiques californiens appellent ce dispositif 'a heart on a chip', un coeur-sur-une-puce. Il est composé de plusieurs couches de cellules dérivées de cellules souches adultes humaines, qui peuvent être converties pour devenir différents types de tissus. Ces cellules sont logées sur une petite dalle de silicium. Afin d'assurer le battement, un ensemble de micro-canaux plus fins qu'un cheveu humain, permet de nourrir les cellules, mais aussi de fournir différentes substances nécessaires aux tests.

"Ce sont des vaisseaux sanguins fictifs, semblables aux véritables vaisseaux sanguins. Le liquide passe à travers ce tissu et ensuite il se mélange avec différentes substances. Si nous mettons de la caféine, le coeur-sur-une-puce se met à battre et le rythme cardiaque accélère. Nous mettons de l'adrénaline et il accélère aussi le rythme cardiaque ' souligne Kevin Healy, professeur à l'Université de Bekerley.

Les scientifiques sont persuadés que ce dispositif pourrait beaucoup aider au développement de nouveaux médicaments.
Actuellement, les laboratoires pharmaceutiques dépensent en effet des sommes astronomiques en tests sur des animaux, expériences qui le plus souvent ne permettent pas de savoir si ces nouveaux produits sont toxiques ou non pour les humains.

La puce cardiaque pourrait donc se révéler particulièrement efficace, car elle permettrait d'utiliser des cellules humaines pour tester les nouveaux médicaments.
La recherche n'en est qu'à ces débuts, mais selon les scientifiques, le potentiel est énorme.

Partager cette vidéo :

Publié le 03/05/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI