Vidéo associée: 

Pernod Ricard : un profil défensif qui se paie au prix fort

Corps: 

Avec l'aggravation de la crise en Europe du Sud, Pernod Ricard s’est voulu rassurant et a indiqué qu’il ne percevait pas de détérioration significative de ses opérations en Espagne. Toutefois, le spécialiste des vins et spiritueux reste très attentif à l'évolution de ce marché. L'Espagne compte pour 5% du chiffre d'affaires du numéro deux mondial des spiritueux derrière Diageo et pour 17% de ses ventes en Europe. Le groupe tricolore tient à minimiser l’impact de la dégradation de l’économie espagnole sur son activité alors que Danone avait lancé un avertissement sur ses marges 2012, le 19 juin dernier en raison des difficultés perceptibles de l’autre coté des Pyrénées.

Partager cette vidéo :

Publié le 26/06/2012