Vidéo associée: 

Noël: des "jouets espions" inquiètent la CNIL

Corps: 

Un fabricant de jouets chinois est mis en demeure par la CNIL en raison de failles de sécurité. La commission a dans son viseur deux jouets en particulier: la poupée Cayla et le robot I-Que. Tous deux sont équipés d'un micro et d'un haut-parleur associés à une application mobile qui enregistre ce que dit l'enfant, mais aussi tout ce qui se dit autour. Les revendeurs de jouets se veulent eux rassurants et affirment que les produits actuellement sur le marché ne sont pas piratables.

Partager cette vidéo :

Publié le 05/12/2017
Publicité