Entamée en 2009, la construction de cette gigantesque autoroute vient de s'achever. Au programme 55 km de long reliant, au dessus de la mer, Hong Kong à Macao. Une véritable prouesse d'ingénierie.

Côté look, cet ouvrage pharaonique a tout pour plaire : 2X3 voies, des ponts à haubans, un tunnel et même quelques îles artificielles. Côté réalisation, il a souffert, comme quantité d'ouvrages, de nombreux retards et autres dérives budgétaires. Mais il existe désormais et sera prochainement ouvert aux automobilistes avides de faire des allers-retours entre Hong Kong et Macao.

L'autoroute sur la mer la plus longue du monde relie Hong Kong à Macao

360 accidents du travail, 9 morts

De fait, si la date d'ouverture n'est pas encore connue, ce qui est certain en revanche tient au fait que cette pharaonique autoroute aura demandé pas moins de 8 ans de travaux. Lequel ouvrage, aura, par ailleurs, précise BFMTV, été marqué par de multiples drames. A commencer par la mort de neuf personnes et 360 accidents dans le cadre de sa construction.

De 4 heures à 30 minutes

Mais il en fallait plus pour mettre un terme à cet ouvrage. Désormais, cette autoroute qui franchit l'estuaire de la Rivière des Perles et dessert, au passage, la ville chinoise de Zhuhai, permettra aux automobilistes qui l'emprunteront de réduire leur temps de voyage entre Hong Kong et Macao de manière drastique. 30 minutes contre 4 heures jusqu'à présent.

Conçue pour résister à tout

A cela s'ajoute que cette autoroute se présente telle une véritable prouesse d'ingénierie, souligne BFMTV. Pour quelles raisons ? Parce qu'elle prend en réalité la forme d'une succession de ponts, d'îles et d'infrastructures et qu'elle a été conçue pour résister à bon nombre de catastrophes climatiques à l'instar de typhons, de chocs de navires ou encore de tremblements de terre de magnitude 8.

Il faut dire que niveau matériaux employés, la belle a misé sur du lourd, très lourd. 400 000 tonnes rien que pour un pont à haubans (soit environ 60 Tour Eiffel). Ajoutez à cela, un tunnel routier sous-marin long de 6,7 km, ainsi qu'un pharaonique tunnel notamment.

Publicité
Pour l'heure, difficile d'évaluer clairement le montant de la douloureuse. Pour autant, un certain nombre de spécialistes de la construction s'accordent sur le fait que le colosse pourrait avoir allègrement dépassé les 110 milliards de yuans (14 milliards d'euros).