Vidéo associée: 

Pas de “séisme Trump” sur les marchés

Corps: 

Loin d'être prise de panique, la bourse de New York s'orientait dans le vert au lendemain du scrutin présidentiel américain. Le Dow Jones gagnait 0,75% à la mi-journée et le Nasdaq 0,39%.

La bourse avait ouvert en légère baisse, mais à aucun moment les marchés n'ont semblé croire à la chute de Wall Street, pourtant redoutée en cas de victoire de Donald Trump.

'On a vécu une hausse il y a deux jours. La bourse avait pris 2%, donc on est en train de perdre ce qu'on avait gagné. Si la pression continue de s'exercer sur les marchés dit-il alors je commencerai à m'inquiéter, mais là, c'est une variation plutôt saine' expliquait un courtier en début de séance.

Déroutées à l'ouverture, les places européennes ont vite été rassurées par la réaction de Wall Street. Ces dernières ont clôturé en hausse, à l'instar de Paris et Francfort (+1,5%) ou Londres (+1%).

'Les marchés ont un sentiment de déjà vu, c'est un Brexit 2, et dans quelques jours ou semaines ils auront digéré la nouvelle', assurait un analyste.

Si la perspective d'une levée des sanctions contre la Russie, faisait grimper le rouble et la bourse de Moscou, la journée était dure au Mexique, cible du protectionnisme de Donald Trump.

Le peso est tombé à un plus bas historique face au dollar, qui lui a gagné du terrain. Il s'échangeant contre un euro dix.

Partager cette vidéo :

Publié le 10/11/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité