Vidéo associée: 

Malte : 10 arrestations dans l'enquête sur l'assassinat de Daphne Caruana Galizia

Corps: 

A Malte, dix personnes sont en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat de la journaliste et blogueuse anticorruption Daphne Caruana Galizia . Une information donnée lundi matin par le Premier ministre en personne. Joseph Muscat ne cesse de répéter que la résolution de ce crime est sa priorité et celle de l'État. Un engagement auquel ne croit pas la famille de la journaliste qui dans ses articles était très virulente à l'encontre du chef du gouvernement.

Dans un communiqué publié la semaine dernière, la famille de Daphne Caruana Galizia a encore accusé d'hypocrisie M. Muscat et son ministre de la Justice : "Vous mentez quand vous dites que votre résolution à faire juger les coupables est maximale. Ce n'est pas le cas, elle est au niveau zéro".

Dans le plus petit pays de l'Union européenne (430.000 habitants), les manifestations se sont d'ailleurs succédé ces dernières semaines pour exprimer la méfiance envers les responsables judiciaires et policiers, dont plusieurs avaient été visés par les attaques au vitriol de la blogueuse.

Souvent qualifiée de "Wikileaks à elle toute seule", Daphne Caruana Galizia avait révélé certains des pans les plus sombres de la politique maltaise.

Après sa mort, ses fils ont réclamé la démission du Premier ministre maltais, l'accusant de s'être entouré d'escrocs et d'avoir créé une culture d'impunité ayant transformé Malte en "île mafia"

Daphne Caruana Galizia a été tuée le 17 octobre dernier dans l'explosion de sa voiture piégée.

Son assassinat a suscité l'indignation et l'émotion de la population maltaise mais aussi de la presse internationale.

Partager cette vidéo :

Publié le 04/12/2017
Publicité

Contenus sponsorisés