Vidéo associée: 

Le logement souvent précaire des saisonniers soulève des interrogations

Corps: 

Dans ce champ, ils sont une vingtaine. Des hommes et femmes de tous horizons réunis pour la récolte du coco de Pimpaul. Payés à la tâche, à 45 centimes le kilo ramassé, ces saisonniers peuvent espérer gagner 250 euros à la semaine en travaillant 8 à 9h par jour. Le logement de ces travailleurs venus de l'extérieur de la région reste sensible.

Partager cette vidéo :

Publié le 09/08/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité