Vidéo associée: 

Le Kazakhstan veut sauver Areva - 07/10

Corps: 

Depuis quelques mois, le Kazakhstan s'intéresse beaucoup à Areva. Kazatomprom cherche à entrer au capital du géant français de l'atome. Selon Matthieu Pechberty, la compagnie minière cherche à développer ses compétences dans la conversion de l'uranium, pour en vendre à la Chine. Elle a besoin d'Areva pour y parvenir. Cependant, ce dossier suscite des avis partagés au sein de l'État. - Avec: Matthieu Pechberty, journaliste au JDD. - Good Morning Business, du vendredi 7 octobre 2016, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business.

Partager cette vidéo :

Publié le 07/10/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages