Vidéo associée: 

Publié le 06/02/2018

Grèce : le scandale Novartis vire au pugilat politique

Corps: 

Le parquet anti-corruption grec a dressé une liste de haut responsables politiques qui auraient bénéficié de pots-de-vins de Novartis entre 2006 et 2015. Le géant pharmaceutique suisse est soupçonné d'avoir gonflé dans ce pays ses ventes et ses tarifs.

"Le coût des médicaments a explosé ces dernières années, deux fois plus que dans l'Union européenne, s'insurge le ministre de la Justice Stavros Kontonis. Ainsi, vous pouvez comprendre que le déshonneur ainsi que le coût financier qui ont été accumulés sur le dos des Grecs sont des questions importantes "

Outre les politiciens, Novartis aurait soudoyé "des milliers" de médecins et fonctionnaires, une affaire d'autant plus sensible que la santé publique a été frappée de plein fouet en Grèce par neuf ans d'austérité.

Dimitris Papangelopoulos, le ministre suppléant des problèmes de Corruption rajoute : "Mon expérience de procureur me mène à la conclusion que c'est le plus grand scandale depuis la formation de l'Etat grec."

Le parlement va enquêter sur les ex-membres du gouvernement soupçonnés. Parmi eux, deux ex-Premiers ministres et huit ex-ministres, qui crient à l'acharnement politique.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet