Vidéo associée: 

Facebook dans le collimateur du fisc américain

Corps: 

Les pratiques d'optimisation fiscale de Facebook sont plus que jamais dans le collimateur du fisc américain.

L'administration fiscale, qui mène l'enquête depuis plus d'un an, a saisi la cour fédérale de San Francisco pour qu'elle oblige le réseau social à lui présenter des documents liés au transfert d'actifs à sa filiale irlandaise en 2010 .

Elle soupçonne le cabinet Ernst & Young, chargé de l'opération, d'avoir sous-évalué le montant de ces actifs de plusieurs milliards de dollars pour permettre au groupe de Mark Zuckerberg de payer moins d'impôts aux Etats-Unis.

Facebook a fait de Dublin son siège à l'international. Tous les droits liés à son activité hors Etats-Unis et Canada, sont ainsi transférés à sa holding irlandaise, qui bénéfice d'une fiscalité avantageuse.

L'Irlande taxe les bénéfices des sociétés du numérique à hauteur de 12,5%, contre 35% aux Etats-Unis.

Partager cette vidéo :

Publié le 08/07/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité