Vidéo associée: 

Economie : le message brouillé de Donald Trump

Corps: 

Encore un raté pour Donald Trump. Lundi, à Détroit, son meeting de campagne consacré à ses propositions économiques a été doublement parasité : par des électeurs mécontents qui ont interrompu son discours et par une tribune incendiaire de 50 hauts responsables républicains qui estiment que Trump serait le président le plus dangereux de l'histoire américaine'.

Sécurité nationale: 50 républicains qualifient Trump de "dangereux" https://t.co/UpVCLNpzEG- La Presse (@LP_LaPresse) 9 août 2016

Fidèle à lui-même, le milliardaire s'est empressé de dénigrer une fois de plus les élites de Washington.

'L'américanisme et pas le mondialisme sera notre nouveau credo. Notre pays va atteindre une nouvelle hauteur, sans doute jamais atteinte jusque-là. Tout ce que nous avons à faire c'est d'arrêter de nous en remettre aux discours usés du passé', a déclaré le candidat républicain.

A l'autre bout du pays, Hillary Clinton se délecte. Chaque faux pas de son rival lui donne du grain à moudre.

Lors d'un meeting en Floride, la démocrate s'est faite cynique : 'Ne vous faites pas avoir. Il n'y a pas d'autre Donald Trump. Ce que vous voyez est ce que vous aurez.'

Bien que toujours aussi mal-aimée des Amércians, l'ex-secrétaire d'Etat de Barak Obama fait son chemin.
Les derniers sondage lui donnent en moyenne sept points d'avance sur Donald Trump.
Elle est même donnée vainqueur dans l'Etat très conservateur de Géorgie qui n'a pas voté démocrate à une présidentielle depuis 1992.

Here's how badly Trump lost his battle with the Khans https://t.co/XKoVFxCJOU pic.twitter.com/nysAjYlKx0- Chris Cillizza (@TheFix) 9 août 2016

Avec Agences

Partager cette vidéo :

Publié le 09/08/2016

Toutes les vidéos

Publicité