Vidéo associée: 

Double-Usage : un nouveau business model

Corps: 

Bienvenue dans Business Planet à Aarhus au Danemark ! Cette semaine, nous parlons des technologies ou des biens à double usage parce que ça représente de vraies opportunités pour les PME en Europe.

Pour Klaus Bolving, le PDG du Centre Danois pour la Défense, l'Espace et la Sécurité (CenSec), 'c'est un véritable nouveau business model en Europe. Cela donne des idées aux entrepreneurs pour développer leurs business, à la fois dans le secteur civil et dans le secteur militaire.'

Pour mieux comprendre, nous partons à la découverte d'une PME ici à Aarhus. Elle a imaginé le câble USB le plus fin au monde. Il est composé d'un mélange de textile et d'électronique.
Depuis une dizaine d'année, cette entreprise d'une douzaine de salariés a fait de la conception de textiles intelligents et connectés SA marque de fabrique. Et comme dit son patron Klaus Østergaard, elle dispose désormais d'une 'véritable boîte à outils' pour ce type de technologies.

Concevoir des produits textiles qui contiennent des capteurs, récolter les infos et savoir ensuite comment les utiliser : le savoir-faire de cette PME danoise est tel qu'elle est régulièrement approchée par les géants du secteur du sport, de l'informatique et du digital.

Autre marché potentiel : le secteur militaire. Car ce genre de technologies peut y avoir des applications très concrètes. 'Par exemple, l'armée danoise cherche en ce moment un moyen de réduire le poids de l'équipement des soldats de 20%. Et, ce genre de câble textile flexible, qui peut être incorporé directement dans l'uniforme, c'est une excellente solution pour ça', explique Klaus Østergaard.

Le patron de cette entreprise est optimiste. Il compte d'ailleurs bientôt recruter de nouveaux ingénieurs. Il faut dire que le fait de développer des produits à double usage lui permet d'acquérir une sorte de label de qualité reconnu sur le marché. 'Développer une application militaire pour ce câble textile, ce serait une fantastique manière de valider sa longévité et sa robustesse' insiste Klaus Østergaard.

Il existe des financements spécifiques pour ce genre de projets. Selon Klaus Bolving, 'il y a toute une palette, par exemple pour améliorer la R&D, les relations à l'international ou encore les ressources humaines.'

Un guide en ligne permet d'obtenir des infos plus précises, notamment pour savoir quels sont les projets double-usage qui sont éligibles aux financements européens.

Enfin, comme le CenSec, de nombreuses autres organisations, clusters et réseaux accompagnent les entrepreneurs dans leurs projets un peu partout en Europe. N'hésitez pas à les contacter !

Partager cette vidéo :

Publié le 13/05/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI