Vidéo associée: 

Centrale nucléaire d’Hinkley Point : le projet controversé validé par Londres

Corps: 

A Hinkley Point, le gros chantier va pouvoir démarrer. Le Français EDF attendait depuis des mois la confirmation du projet de centrale nucléaire sur ce site du sud-ouest de l'Angleterre. C'est chose faite. Le gouvernement de Theresa May l'a validé. EDF y contruira deux réacteurs de type EPR avec l'aide d'une société publique chinoise. Coût de l'investissement, plus de 21 milliards d'euros, assumés au deux tiers par le groupe français.

Le projet étant controversé, le ministre britannique du commerce s'est voulu rassurant. 'Il est important de trouver un équilibre entre investissements étrangers et intérêt national. Et c'est le cas, a insisté Greg Clark. L'investissement va couvrir 7% des besoins en électricité du Royaume-Uni durant 60 ans et contribuer à remplacer les structures nucléaires existantes qui devront être fermées durant la prochaine décennie.'

Mais tout le monde n'est pas aussi convaincu. Pour les ONG comme Greenpeace, le projet est beaucoup trop coûteux et l'argent serait bien mieux investi dans les renouvelables. L'association a réuni plus de 360 000 signatures. D'autres s'inquiètent du droit de regard que la Chine pourrait avoir sur l'électricité britannique.

Partager cette vidéo :

Publié le 15/09/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité