Vidéo associée: 

Germanwings : Andréas Lubitz nétait pas déprimé selon son père

Corps: 

Les proches des 149 victimes du crash de l'avion de la Germanwings se sont réunis ce vendredi à Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence), deux ans jour pour jour après l'accident. À 10h41, heure du crash, une minute de silence a été respectée. Le père d'Andréas Lubitz, co-pilote de l'avion et accusé d'avoir provoqué volontairement le crash, a choisi cette date pour défendre son fils: "Il n'était pas déprimé au moment de l'accident. Toutes les institutions en charge de l'affaire se sont consacrées sur une personne souffrante de dépression et ont négligé les autres pistes".

Partager cette vidéo :

Publié le 24/03/2017