Vidéo associée: 

Yémen : l’indispensable trêve

Corps: 

L'Arabie saoudite renforce ses troupes à Najrane, à la frontière avec le Yémen après de nouveaux bombardements meurtriers des Houthis.

Deux personnes ont été tuées par des tirs de rockets Katyusha et de mortiers, ce qui porte à douze le nombre de civils tués depuis le début de l'offensive sur ces localités frontalières saoudiennes, il y a plus d'une semaine.

Ce lundi, les troupes saoudiennes avaient bombardé Sanaa, capitale du Yémen, contrôlée par les Houthis. Base militaire et entrepôts d'armes ont été visés, les explosions filmées...

Trêve ?

Un cessez-le-feu de cinq jours doit entrer en vigueur ce mardi dans la soirée, toutes les parties sont tombées d'accord. Mais au moindre écart, les hostilités reprendront.

Ryad a fait savoir que les forces coalisées continueraient à riposter aux tirs des Houthis jusqu'à l'entrée en vigueur de cette trêve.

La situation humanitaire est catastrophique pour les civils pris au piège dans ces zones de conflits.

A Aden, ville où se sont affrontés pendant près de six semaines les rebelles Houthis et les forces loyales au président en exil Abed Rabbou Mansour Hadi, les habitants ont commencé à nettoyer les rues, dans une tentative de retour à la normale. Ils se préparent à recevoir l'aide humanitaire promise.

L'inquiétude de la communauté internationale est grande concernant ce conflit au Yémen : 1 300 personnes auraient été victimes des frappes, les infrastructures sont détruites, il y a une pénurie alimentaire, mais aussi de carburants et de médicaments.

Partager cette vidéo :

Publié le 12/05/2015
Publicité

Contenus sponsorisés