Vidéo associée: 

Vote de confiance : "C'est tenable mais pas confortable", analyse Renaud Pila

Corps: 

L'Assemblée nationale a voté mardi la confiance au deuxième gouvernement Valls par 269 voix, soit une majorité nettement plus faible que celle de 306 voix accordée à son premier gouvernement il y a cinq mois. "C'est tenable mais pas confortable. Tenable parce qu'il y a une majorité relative et pas confortable car on a un Manuel Valls qui est obligé de guerroyer avec cette trentaine de frondeurs", analyse le journaliste politique Renaud Pila.

Partager cette vidéo :

Publié le 16/09/2014
Publicité

Contenus sponsorisés