Vidéo associée: 

Visite de Rohani à Paris : les critiques de l’ambassadrice d’Israël en France

Corps: 

La visite du président iranien en France a fait grincer des dents en Israël ('voir tribune dans Jerusalem Post, ici).
Mercredi, le président du parlement israélien a vivement critiqué le fait que Hassan Rohani ait été accueilli le jour même de la Journée internationale du souvenir de l'Holocauste. Et de blâmer l'attitude des autorités françaises. Yuli Edelstein s'exprimait lors d'une intervention à la Knesset

Le témoignage de l'ambassadrice d'Israël en France, Aliza Bin-Noun, interrogée par euronews, va dans le même sens.

'Le président iranien a été reçu ici en France pendant la Journée internationale de l'Holocauste ... C'est très négatif parce que, encore une fois, l'Iran est toujours impliqué dans le soutien au terrorisme au Moyen-Orient, par l'intermédiaire du Hezbollah ou du Hamas.
La rhétorique iranienne est très, très anti-israélienne. C'est le seul pays qui menace un autre pays dans le monde.
L'implication de l'Iran dans le développement de missiles balistiques est toujours en cours car c'est une question qui n'a pas été incorporée dans l'accord sur le nucléaire de juillet.
Donc, l'Iran doit encore prouver qu'il va vraiment respecter les accords qu'il a signés. Et à l'heure actuelle, ce n'est pas le cas.' Aliza Bin-Noun, ambassadrice d'Israël en France

Pour aller plus loin

>> 'Visite du Président iranien Hassan Rohani : lettre de 65 parlementaires à François Hollande', tribune parue dans Le Figaro, à lire ici

Partager cette vidéo :

Publié le 29/01/2016
Publicité

Contenus sponsorisés