Vidéo associée: 

Viry-Châtillon: un mois après, le maire lance un appel aux témoignages

Corps: 

Un mois après l'agression aux cocktails Molotov de policiers à Viry-Châtillon, aucun agresseur a été interpellé. L'enquête est ralentie par la peur des habitants du quartier de la Grande Borne, qui " vivent au quotidien la petite dictature de ces voyous'", explique ce mardi sur BFMTV Jean-Marie Vilain, maire UDI de la ville d'Essonne. C'est pourquoi ce dernier a tenu à rappeler qu'il y avait des "possibilités pour témoigner à visage masqué de façon à ce qu'il ne puisse pas y avoir de représailles".

Partager cette vidéo :

Publié le 08/11/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité