Vidéo associée: 

Violents affrontements à Buenos Aires sur fond de crise

Corps: 

Des heurts ont eu lieu le long d'une des autoroutes menant à la capitale argentine entre des travailleurs et les forces de l'ordre après des mises à pied décidées par la multinationale américaine LEAR. Des employés et des organisations de gauche ont coupé l'autoroute avant de se faire déloger manu militari.

Un conflit entamé en mai après le licenciement de 330 personnes. Une centaine d'autres ont connu le même sort il y a quelques jours. Une décision dénoncée par cette syndicaliste qui met en cause le pouvoir de Cristina Fernandez de Kirchner.

'Voilà ce qui se passe parce que le gouvernement de Cristina Fernandez fait des affaires et une fois encore, il est en train de négocier avec les impérialistes pour payer une dette frauduleuse et c'est pourquoi, il doit entretenir d'excellentes relations avec les propriétaires de cette entreprise américaine'.

Il s'agit du deuxième jour consécutif d'altercations à Buenos Aires avec des complications pour circuler en raison de ces conflits sociaux.

Pendant ce temps à New York, le gouvernement argentin poursuit ses négociations pour suspendre un jugement le condamnant à rembourser des fonds vautours ce qui l'empêche d'honorer des échéances de sa dette avec l'essentiel de ses créanciers. Une menace qui pourrait placer l'Argentine en cessation de paiements.

Partager cette vidéo :

Publié le 09/07/2014
Publicité

Contenus sponsorisés