Vidéo associée: 

Viktor Ianoukovitch insiste sur l’importance des relations avec la Russie

Corps: 

Viktor Ianoukovitch a joué la carte de l’ouverture mardi en s‘entretenant avec ses trois prédécesseurs à la tête du pays. Lors de ce débat, retransmis à la télévision, il a répété que l’Ukraine ne pouvait pas se passer de la Russie.

‘‘Je ne veux choisir entre, avoir de bonnes relations avec l’Europe, ou, avoir de bonnes relations avec la Russie. Nous devons trouver un juste milieu. Je pense que l’Europe dormira paisiblement si l’Ukraine entretient de bonnes relations avec la Russie et si on évite un conflit comme celui qui avait privé le pays de gaz.’‘

Le correspondant d’Euronews à Kiev a pu s’entretenir ensuite avec l’ex-président ukrainien, Viktor Iouchtchenko. Ce dernier croit à un règlement politique de la crise :

“Je pense que le gouvernement ne va pas utiliser la force mais qu’il va plutôt essayer d’engager le dialogue. Aujourd’hui, il est nécessaire d’ajouter une énergie politique à la contestation. Les manifestations ne peuvent pas être infinies. Et elles ne pourront pas être aussi importantes que celles de dimanche dernier.’‘

Sur la place de l’Indépendance, les manifestants étaient encore nombreux mardi soir à braver froid, pour réclamer le départ du président Ianoukovitch. Face à eux, les policiers antiémeutes maintiennent la pression. L’opposition craint qu’ils n’interviennent à tout moment.

Partager cette vidéo :

Publié le 11/12/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité