Vidéo associée: 

Ventes d'armes: "tout dépend à qui elles sont vendues", explique Amnesty International

Corps: 

Geneviève Garrigos, présidente d'Amnesty International France, était l'invitée de BFM Story lundi soir pour commenter le contrat record de 34 milliards d'euros du groupe DCNS qui va construire 12 sous-marins pour la marine australienne. Pour son organisation en termes de ventes d'armes tout dépend de l'utilisation qui va être faite. "C'est pour cela qu'il y a eu un traité sur le commerce des armes aux nations unies qui a été adopté et rentré en vigueur le 24 décembre 2014. Les Etats doivent s'assurer que les armes qu'ils vendent ne doivent pas être utilisées soit pour réprimer à l'intérieur de leur pays soit pour commettre des crimes graves à l'extérieur", a-t-elle détaillé.

Partager cette vidéo :

Publié le 27/04/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité