Vidéo associée: 

Valérie Pécresse chez les Grandes Gueules : « J’ai toujours dit que je ne voterai jamais FN »

Corps: 

Malgré les propos de François Fillon, Valérie Pécresse, un de ses soutiens, ne « votera jamais » pour le FN. Elle appelle à une politique du « contre contre » le FN et le PS.
Ce mardi matin, Valérie Pécresse participait au comité politique de l’UMP, réuni après les propos de François Fillon sur les consignes à donner en cas de second tour FN/PS aux municipales. Jean-François Copé lui avait immédiatement répond, l’accusant de menacer l'avenir de l’UMP avec de tels propos. Soutien de François Fillon, Valérie Pécresse a souhaité revenir les dires de l’ancien Premier ministre. « Nous avons eu une position unanime ce matin au bureau poitique : nous combattons vigoureusement le PS et ses alliés, mais nous combattons avec la même vigueur tous les extrémismes », a-t-elle expliqué aux grandes gueules. Pourtant, difficile d’affirmer qu’il n’y a qu’une ligne dans le principal parti d’opposition. Car à la ligne du « ni ni » (ni FN, ni PS) dessinée par Jean-François Coppé, Valérie Pécresse propose le « contre contre ». « Le ni ni, c’est une espèce d’abstention, de non action. Moi, je suis contre les extrêmes et leurs alliés. Aux municipales, c’est UMP, au deuxième tour aussi. A la présidentielle, ce serait un choix personnel, mais je n’ai pas envie de me projeter dans un cas de figure que je n’envisage même pas ».
Pas question, pour autant, de voter frontiste ou d’appeler à voter. « J’ai toujours dis que je ne voterai jamais FN. Je ne les mets pas sur le même plan. Le PS, ce ne sont pas mes idées, le FN, ce ne sont pas mes valeurs ».
Les Grandes Gueules est une émission radiophonique de débat d'actualité, diffusée quotidiennement en France sur RMC depuis août 2004, et animée par les journalistes Alain Marschall et Olivier Truchot.

Partager cette vidéo :

Publié le 17/09/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI