Vidéo associée: 

USA: les gagnants et les perdants de la bataille budgétaire

Corps: 

Les chef de file démocrate et républicain au sénat ont conclu ce mercredi, un accord qui devrait permettre la réouverture des service fédéraux, le relèvement du plafond de la dette et qui devrait aussi ouvrir la perspective de nouvelles discussions sur le budget. Les problèmes ne sont réglés que jusqu’au début de l’année prochaine.

Le correspondant d’euronews à Washington, Stefan Grobe, s’est entretenu avec Tahman Bradley de la chaîne ABC News pour analyser la situation.

Stefan Grobe, euronews :
Qui sont les gagnants et les perdants de ce bras-de-fer ?

Tahman Bradley, ABC News :
D’un point de vue purement politique, les démocrates et la Maison-Blanche apparaissent clairement commes les grands vainqueurs. Voyez ce qui s’est passé : une frange du parti républicain, à savoir les membres du Tea Party ont voulu s’attaquer au gouvernement, en disant en substance : on ne votera pas le budget, tant qu’il n’y aura pas eu d’amendements à la réforme de l’assurance-maladie voulue par le président Obama. Mais cette stratégie n’a pas fonctionné. Ils ont été obligés de céder et de se rendre sans condition.

euronews :
Maintenant, ce genre de situation de blocage, d’inaction semble être devenu la règle à Washington depuis un moment. Vous comme moi, nous le constatons depuis des semaines et des mois. Mais c’est une façon d’opérer que l’opinion publique désapprouve massivement. Alors est-ce qu’après cette crise, les choses vont changer, dans les manières de faire de Washington ?

Tahman Bradley, ABC News :
C’est une bonne question. Dans une interview, le président Obama a dit espérer que dorénavant, les républicains ne se livreraient plus à ce genre de jeu. Mais il faut bien voir une chose : tout le monde va se retrouver ici en janvier et en février. L’accord qui a été conclu là est de court terme. En janvier, il va falloir se pencher sur de nouveaux financements. Et en février, se posera à nouveau la question du relèvement du plafond de la dette. Certains n’ont manifestement pas l’intention d’abandonner leur combat contre la réforme de l’assurance-maladie, en dépit de ce qui s’est passé là.

Partager cette vidéo :

Publié le 17/10/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité