Vidéo associée: 

USA: comment en finir avec la prolifération des armes à feu?

Corps: 

La fusillade de Charleston, cocktail meurtrier de racisme et de prolifération d'armes aux Etats-Unis.

Pendant les jours qui ont suivi le massacre, le président Obama a plus parlé d'armes que de racisme, car durant l'année 2013, 11 000 personnes ont été tuées par armes à feux dans ce pays :

'Vous ne voyez de tueries à cette échelle, à cette fréquence dans aucun autre autre pays développé sur terre. Dans chaque pays, il y a des gens violents, haineux ou mentalement instables. La différence, c'est que tous ces pays ne sont pas inondés d'armes disponibles si facilement.'

C'est la 15 ème fois qu'Obama prononce une déclaration de ce genre suite à une fusillade massive durant sa présidence. En juillet 2012, un ex-étudiant de l'Université du Colorado tue 12 personnes dans un cinéma d'Aurora.

Six mois plus tard, un lycéen de 20 ans, collectionneur d'armes, tue 26 personnes, dont 20 enfants âgés de 5 à 10 ans dans une école de Newtown, dans le Connecticut. Cette nouvelle tragédie choque profondément l'Amérique, et pousse le président à proposer des mesures pour renforcer le contrôle sur la vente et possession d'armes.

'Nous allons renforcer le système de vérification des antécédents des criminels porteurs d'armes. Nous allons faire en sorte que les professionnels de santé mentale aient toutes les options pour signaler des menaces de violence, même si nous savons qu'un malade mental est plus susceptible d'être victime qu'auteur d'un acte violent'.

Malgré un accord bipartisan, entre démocrates et républicains, pour établir un système de vérification d'antécédents criminels et psychiatriques pour la vente d'armes, le Congrès, dominé par les Républicains, refuse la réforme.

Ce fut l'effort le plus important en 20 ans pour contrer la violence liée au port d'armes. Obama n'avait pas hésité à accuser l'influence de la National Rifle Association et les fabricants d'armes sur les législateurs, mais ceux-ci se réfugient derrière le deuxième amendement de la constitution américaine qui garantit le port d'armes.

Aux Etats-Unis, 40% des armes sont vendues sans aucun contrôle. Il y a 88,8 armes par 100 habitants.

Partager cette vidéo :

Publié le 27/06/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI