Vidéo associée: 

Une prison de Daech découverte près de Mossoul

Corps: 

Progressivement, l'étau se resserre autour des jihadistes de Mossoul. Au Nord-Est de la ville, les forces kurdes irakiennes sont entrées dans le village de Bachiqa. Elles affirment avoir commencé à déloger les jihadistes 'maison par maison'.

Des snipers, des kamikazes et des voitures piégées sont autant d'obstacles à leur progression.

L'armée irakienne est entrée dimanche dans le quartier d'Intisar à l'est de Mossoul, pour la plus grande joie et le soulagement des habitants. Ils ont raconté aux troupes l'horreur de la vie sous le contrôle de l'Etat islamique.

Le nombre de civils déplacés depuis le début de l'offensive sur Mossoul il y a trois semaines dépasse désormais 34 000, selon l'Office international des Migrations.

Sur tous les fronts, les troupes avancent, y compris au Sud, ou les forces irakiennes ont repris Hammam al-Alil. Elles y ont découvert une fosse commune et cette prison.

'Ils ont regroupé les hommes qui faisant partie ou non de la contestation, toutes les familles, ils les ont frappés et les ont forcé à venir ici, dans cet endroit. J'ai été témoin, j'ai vu des fourgonnettes remplies d'hommes qu'ils allaient frapper et tuer', raconte un habitant de Hammam al-Alil.

Cette prison était la résidence d'un officier de l'armée ayant fui face à l'avancée des combattants de l'Etat islamique il y a deux ans. Ses murs sont couverts de suie. Les jihadistes y ont sans doute mis le feu avant de prendre la fuite.

Partager cette vidéo :

Publié le 08/11/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité