Vidéo associée: 

Une partie de la Syrie dans le noir, après une attaque des rebelles contre un gazoduc

Corps: 

En Syrie, les rebelles ont fait exploser ce mercredi soir un gazoduc près de Damas. Un gazoduc important car il alimente une centrale électrique.

Résultat : une grande partie de la région s’est trouvée plongée dans le noir, faute d‘électricité.

Le courant a été rétabli dans la nuit à Damas. Ailleurs, le retour à la normale se fait progressivement.

Toujours ce mercredi, des obus tirés par les rebelles ont touché le cœur de la capitale, faisant plusieurs morts. D’importants combats se déroulent dans les provinces de Homs et de Deraa.

le processus de destruction des armes chimiques

Par ailleurs, les Nations Unies semblent satisfaites du processus de destruction des armes chimiques, engagé au début du mois.

“La mission conjointe de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques et de l’ONU a fait savoir que 18 sites avaient pu être visités jusqu‘à présent, a déclaré Martin Nesirky, porte-parole du secrétaire général des Nations Unies. L‘équipe d’inspecteurs ajoute que les autorités syriennes ont effectivement entamé la neutralisation des équipements dans quasiment tous les sites”.

Après l’inventaire de l’arsenal chimique, la prochaine étape, c’est le programme de destruction proprement dit. Un calendrier que Damas est censé transmettre dans les prochains jours.

Le processus d‘élimination des armes chimiques doit en principe être bouclé en milieu d’année prochaine.

Partager cette vidéo :

Publié le 24/10/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité