Vidéo associée: 

Un vrai danger de séparatisme en Crimée

Corps: 

Les manifestations hostiles au nouveau pouvoir central à Kiev ont continué toute la journée en Crimée, dans le sud de l’Ukraine. Les fortes tensions dans cette région majoritairement russophone ont fait dire au président ukrainien par intérim qu’il y avait un danger de séparatisme.

Certains habitants de Sébastopol se sont même portés volontaires pour être membres de “groupes d’autodéfense”.

Des rumeurs ont circulé sur une éventuelle attribution de passeports russes aux Ukrainiens de Crimée qui le souhaiteraient…

“Ce serait une grave erreur, et même une tragédie pour la Russie, a réagi Olga Timofeyeva, militante des droits de l’Homme, de faire une telle chose et de diviser ainsi la population de l’Ukraine”.

Sébastopol, port stratégique de la mer noire, abrite une importante base militaire russe… Et comme pour accentuer un peu plus la présence de Moscou en Crimée, deux blindés russes ont été déployés dans la ville ce mardi, dont l’un devant même la maison de la Coopération russe de Sébastopol.

Ironie de l’Histoire : la Crimée, ancienne province soviétique russe, avait été donnée à la République socialiste d’Ukraine par Nikita Krouchtchev, lui-même d’origine ukrainienne, au nom de l’amitié entre les deux peuples.

Partager cette vidéo :

Publié le 26/02/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité