Vidéo associée: 

Un tribunal international exige la libération de tous les militants de Greenpeace

Corps: 

Le Tribunal international du droit de la mer(TIDM) a ordonné ce vendredi à la Russie de libérer tous les militants de Greenpeace arrêtés le 18 septembre. Les juges de cette cour basée à Hambourg ont également demandé la restitution du navire, l’Arctic Sunrise, qui a été confisqué.

Les autorités russes ont répondu que ce tribunal n’avait aucune compétence. Pour Moscou, cette affaire relève de ses droits souverains.

Le directeur exécutif de Greenpeace, Kumi Naidoo, a salué la décision de la cour, tout en jugeant “triste” que les membres de l’association aient passé plus de deux mois en prison “pour un crime qu’ils n’ont pas commis”. Et il a rappelé que ces militants ont agi “de manière pacifique”, “pour défendre un intérêt général”.

Ce vendredi, le capitaine du bateau, l’Américain Peter Willcox a retrouvé la liberté, tout comme une dizaine d’autres militants de l’organisation.

Ces derniers jours, d’autres libérations sous caution avaient été prononcées. La quasi-totalité de l‘équipage de l’Arctic Sunrise est donc sorti de prison.

Mais apparemment, ils n’ont pas le droit de quitter le pays. Ils restent poursuivis notamment pour hooliganisme.

Ils ont été appréhendés le 19 septembre dernier alors qu’ils se trouvaient en mer de Barents. Certains d’entre eux ont tenté d’escalader une plate-forme pétrolière appartenant au géant russe Gazprom. Ces activistes voulaient dénoncer les menaces sur l’environnement qui, selon eux, pèsent sur cette région du monde.

Partager cette vidéo :

Publié le 23/11/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité