Vidéo associée: 

Un sommet franco-italien dominé par les inquiétudes face au terrorisme et au djihadisme.

Corps: 

Crise migratoire, Syrie et Libye. Après le sommet entre l'Union européenne et la Turquie, ces questions ont été au coeur d'un autre sommet, cette fois entre l'Italie et la France. François Hollande a été reçu à Venise par Matteo Renzi. L'occasion d'un nouveau message à la Turquie après la mise sous tutelle du journal d'opposition Zaman.

'Nous sommes très heureux de faire tous ces efforts pour écrire une nouvelle page dans la relation entre la Turquie et l'Union européenne, a déclaré le chef du gouvernement italien. Mais dans le même temps nous disons clairement et avec force que la liberté de la presse est une valeur très importante pour la France - pays de la déclaration des droits de l'Homme - pour l'Italie, et pour tous ces hommes et ces femmes qui croient dans les valeurs fondatrices de l'Union européenne.'

Le président français a pour sa part évoqué la lutte contre le terrorisme qui 'suppose que nous prenions des décisions au plan européen. Elles sont prises mais il faut les mettre en oeuvre. Chaque pays doit faire cet effort. Les fichiers doivent être connectés.'

Pour Rome comme pour Paris, il est aussi urgent q'un gouvernement d'unité nationale soit formé en Libye, un pays ou l'Etat islamique étend son influence. Enfin, les deux pays ont signé un accord confirmant le lancement du projet de ligne à grande vitesse entre Lyon et Turin.

Avec AFP

Partager cette vidéo :

Publié le 09/03/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité